L’hymne du potager !

Je ne connais pas de limite à l’amour que j’ai pour mon potager. Dès que juin se pointe le nez, je passe mes journées à l’extérieur à jardiner. C’est une vraie passion et par la suite, lorsque je regarde mon potager je dois vous avouer que je me sens très fier. Seulement cette année, j’ai planté 25 plants de tomates de plusieurs variétés différentes. Deux de ses variétés sont très anciennes, je trouve cela intéressant de voir ces légumes non hybrides et plutôt rares au Québec. Les observer et les goûter, malgré leurs imperfections et leurs couleurs parfois assez douteuses.

Mon nain de jardin

Voici mon nain de jardin ! Ce n’est pas mon seul nain de jardin, mais je trouvais cet arrangement plutôt cool. Celui-ci veille (ou chill out) juste à côté de mes plants de concombres. Je sais qu’il ne veille pas vraiment, si au debout j’avais quelques espérances que mes nains de jardin pourraient me donner un coup de main avec l’entretien général du potager, j’ai rapidement réalisé qu’ils n’y feraient absolument rien. Les nains de jardin sont lâches et inutiles, mais bon… c’est un mal nécessaire.

Avec l’été qui vient, je trouverais la motivation de partager quelques-unes de mes observations dans mon potager et mes séances de jardinage.

Bonne semaine !