Un complexe physique, ça fait mal!

« Je suis trop gros. Je suis trop petit. Pas assez musclé. Mon nez est croche, mes oreilles décollées, mes fesses trop plates… »

Quel parent n’a jamais entendu son adolescente ou son adolescent lui faire une telle réplique? Nous sommes totalement désarmés devant l’inefficacité de nos interventions. Comment les aider à sortir de ce trou qui semble sans fond?

Pourquoi mon enfant est-il complexé?
Un complexe physique, c’est un sentiment de dévalorisation qu’on accorde à une caractéristique corporelle. Cette caractéristique peut être bien réelle ou carrément déformée par notre propre perception. Si les complexes physiques sont particulièrement fréquents à l’adolescence, ils peuvent aussi apparaitre dès l’âge de sept ans et habiter le jeune jusqu’à ce qu’il soit devenu adulte. Quelle attitude adopter alors pour vraiment aider nos enfants à traverser cette étape délicate de sa vie?

Accompagner notre enfant dans sa souffrance, sans la banaliser
Les liens qui unissent enfants et parents sont tellement puissants, que l’authenticité totale est essentielle au cœur de leurs échanges. Devant les complexes que vivent nos enfants, rien ne sert de mentir, de masquer ou d’ignorer. On doit les accompagner dans leur réalité et les aider à traverser les expériences qui les perturbent.

Publicités