L’école et la guerre à la mal-bouffe

Depuis que je vis hors du douillet nid familial et loin de la cuisine de mon adorable mère, j’ai toujours cherché à manger sainement. Je crois qu’une bonne alimentation est à la base d’une bonne santé. Mais bon, j’ai parfois des égards de conduite et je les assume. Parce que, voyez-vous, je crois que la chose la plus importante au monde est avant tout la liberté de choisir, la liberté individuelle. Je n’aime pas que les gens me dictent ma conduite et, encore moins, qu’ils me forcent à me soumettre à leurs choix personnels.

Récemment, un vieil ami a partagé une triste expérience qui l’a mis en colère. Son gamin c’est fait enlevé sa collation à l’école, ont lui a enlevé de force. Non pas par un dur à cuire de son age, mais bien par le surveillant de la cafétéria. La cause ? Il souhaitait mangé des biscuits multigrain, ceux qui sont plutôt dispendieux et riches en fibres. Il a évidemment souhaité avoir une explication.

« Les croustilles sont interdites… » a simplement répondu la direction.
« Ce ne sont pas des croustilles, mais des biscuits multigrain santé… » a répliqué mon copain.
« Les biscuits sont également interdits » a rétorqué la direction de l’école.

En effet, c’est écrit dans les règlements sur les choses interdites de son école, juste en dessous de « drogues et alcools »:

Est interdit à l’école:

-toute collation qui contient des arachides ou traces d’arachides
-toute collation achetée dans un contenant qui se mange avec un ustensile
-croustilles, chocolat, bonbons, pop corn, desserts (gâteaux-galettes-muffins-biscuits), yogourt (sous toutes ses formes), rouleaux aux fruits, trempettes, pudding, compote de pommes, céréales sucrées, barres tendres, nouilles sèches, jus, salade de fruits et tout autre choix qui ne convient pas pour une collation santé.

En bref, la commission scolaire qui supervise son école à réussi à faire mettre en place des règlements afin d’empêcher les jeunes de manger des choses qu’ils considèrent comme « mal-bouffe », de la nourriture néfaste pour la santé ou dangereuse pour la santé des autres. Ou encore, des collations qui ont un emballage, ce qui est polluant.

C’est bien beau vu comme ça, mais qu’en est t’il des libertés individuelles? Au Québec, les écoles sont un lieu public, payé par les cotisations obligatoires de tous. Ce n’est pas un lieu « privé », où le propriétaire pourrait interdire ce qu’il souhaite sur son terrain. Il faut noter également que ceux qui obligent le respect de ces règles aujourd’hui, sont justement ceux qui ont pleinement profité de ces privilèges alors qu’ils étaient plus jeunes. Je dirais même plus, ils ont hérité de ces avantages confortables d’une société bâtie par leurs parents, eux qui souhaitent justement que les générations futures puissent profiter de leur jeunesse et de leur liberté.

Cela me choque, je dois l’avouer. J’adorais manger des croustilles avec ma mère. C’était un de nos bons moments ensemble, nos moments de gâterie. Pourtant, ma mère est une sainte et, croyez-moi, cela n’a pas gâché mon enfance ou ma santé. Cette génération qui cherche à tout contrôler est justement celle qui mangeait des sunday, des galettes au chocolat et qui pouvait même fumer dans leurs salles de classe.

Bien sûr, il y a eu des excès. Mais peuvent se permettre ainsi de juger les uns en se plaçant, en même temps, au dessus des autres? Qui a le droit de retirer les libertés des uns, après avoir pleinement profité de ces mêmes droits alors qu’ils étaient jeunes? La solution doit venir de la sensibilisation et non pas via des règlements stupides imposés par ceux qui se croient tout permis. Il faut changer la perception des gens et non pas restreindre leurs droits.

Vos opinions sont les bienvenues, même si vous n’êtes pas d’accord avec mon argumentation. Merci de m’avoir lu! 😉

10 réflexions sur “L’école et la guerre à la mal-bouffe

  1. bonjour J.F.
    Je me demande ce que nous pourrons bien manger de sains dans l’avenir ,lorsque j’entend ce que l’on nous dit cela me dégoûte ,et ne me donne pas envie de consommer des plats tout prêts .
    Où allons ainsi ,ce n’est pas pour moi que je me soucis mais p et petits enfants pour nos enfants.
    je te souhaite une bonne fête Halloween si cela se fait dans ton pays ,chez nous c’est la journée ,et les enfants passent déguisées pour que nous leur offrions des gourmandises .
    bonne soirée et bon dimanche .Bizzzzzzzzzzzzzzzzzz.Flore.

    J'aime

    • Bonjour Flore, désolé du délai de ma réponse, j’étais en voyage de travail.

      1 solution: Le cannage maison ! Les conserves domestiques, c’est l’avenir ! Cependant c’est un art qui se perd tranquillement au profit de la nourriture toute faite, pré-cuite et bien emballée. Je vais probablement écrire un article là-dessus très bientôt, je souhaite m’acheter un nouvel autoclave pour Noel. 😀

      J'aime

  2. Quand je vois ce qu’on nous vend dans les super-marchés, je me dis qu’une telle réglementation dans les écoles est d’une stupidité rare ! Que dire des tomates qui n’ont que le nom, que dire des oeufs et autres produits qui n’ont de bio que le nom. Le consommateur est trompé de toutes les façons par des appellations vicelardes ! On vit dans une société où le mensonge est roi et où la vérité devient une tare qu’il ne faut pas dire ! Esaïe a bien prophétisé :
    Esaïe 59:14 La vérité trébuche sur la place publique, Et la droiture ne peut approcher. »
    J’ai le privilège d’avoir quelques poules et un petit jardin, je peux faire le parallèle avec ce qui est vendu aujourd’hui. Et puis la retraite a du bon… mon épouse fait son pain, son beurre, ses yahourts, son pâté et cuisine beaucoup.
    Bien amicalement et bonne journée Jean-François
    Jonathan

    J'aime

  3. difficile de manger aujourd’hui
    tout est mauvais pour la sante
    oui manger bio
    mais difficile aujourd’hui
    même dans le rayon bio du supermarché je n ‘y crois pas
    tout le monde n a pas la chance de cultiver un jardin et d’élever des animaux naturellement comme autrefois dans les fermes
    c ‘est fichu !!!

    J'aime

    • Je vous comprend bien ! Les aliments « bio » sont devenu une mode et plusieurs ne sont pas nécessairement meilleurs que les aliments issue d’une culture moderne « ordinaire ». J’ai vu un reportage là-dessus, les fermes bio font des ravages en Afrique. C’est inquiétant… !

      J'aime

  4. bonjour
    on peut essayer d e manger le plus sainement possible
    surtout si on habite la province
    perso j essaie
    je n ai jamais été dans un mac machin ou ressemblant , ni y avoir ammenés mes ptits enfants
    je mange peut de viande mais blanche et dont j en connait la provenance
    des légumes ( petits producteurs ) des légumes sec , des endives peu de salades car traités
    pas de pâtisserie , ni viennoiseries, pas de beurre je fait mes dessserts moi même et des soupes
    ect et la liste est longue
    bon ben résultats …. 10kgrs de moins que ma taille
    bonne journée
    kénavo

    J'aime

    • Je suis 100% d’accord avec vous. Mes habitudes ressemblent aux vôtres. Moi j’ai commencé à faire du cannage maison, je suis très satisfait du résultat. J’ai un grand potager qui me fournit beaucoup de fruits et légumes, je les canne (aucune perte cette année) et je composte les restes. J’améliore mes techniques à chaque année… C’est tellement bon !

      J'aime

  5. Bonjour Jean-François,

    J’ai souri lorsque j’ai lu ton article, car j’ai eu la chance de connaître très peu cette période que je nomme «restriction« dans nos écoles publiques. Il y avait bien des règles à respecter et elles étaient sensées à cette époque. Aucune croustille, arachide, boisson gazeuse etc etc. Mais maintenant, c’est un réel casse-tête pour préparer les collections et lunchs pour ces gamins. Je peux comprendre certaines règles mais comme tu l’as si bien mentionné, ils font partie de cette génération ou tout était permis ou presque. Question que je me pose …. est-ce qu’ils achètent pour eux et leurs familles ces mêmes produits qui sont interdits dans nos écoles. Va savoir …………..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s